Observatoire Astronomique de Bauduen

Le Cosmos à Portée de Tous

Mon Projet : Construire un télescope bien plus puissant sous une coupole astronomique de 10 mètres de diamètre.

  • Souvenir de mes débuts en astronomie quand j'étais enfant. Je remercie encore mes parents pour le premier achat d'une jolie lunette astronomique de marque Unitron en 1976.
    Souvenir de mes débuts en astronomie quand j'étais enfant. Je remercie encore mes parents pour le premier achat d'une jolie lunette astronomique de marque Unitron en 1976.
  • Oui c'est bien moi...
    Oui c'est bien moi...

Pourquoi, pour plusieurs raisons bien entendu : le défi technologique, le défi financier, la qualité des images observées en couleur, l'accès plus rapide à l'imagerie de galaxies et le plaisir de voir les 5 tonnes de mécanique se déplacer doucement, tout doucement, invisible à l'oeil nu, grâce à un ordinateur de pilotage. 

Défi mécanique, défi de réalisation des optiques, défi informatique, défi électronique, défi des contraintes de flexion dû à la gravité terrestre, défi d'alignement des optiques et défi d'un travail en équipe. 

Car je ne connais pas tout, loin de là.

Les inconvénients : impossible de réaliser ce projet seul, impossible de tout financer personnellement, impossible de tout construire seul. Mais une chose est sur et j'en ai fait x fois l'expérience... avec de la volonté, on surpasse tout...  

Cette installation je l'espère devra voir le jour dans les années à venir. A 60 ans, cela sera mon dernier grand défi.   

Olivier PLANCHON 

 




  • Maquette en carton d'un prototype de coupole de 5 mètres de diamètre.
  • Vue 3D de la future coupole en acier de 10 mètres de diamètre.
  • Premières esquisses de la future coupole.
  • Vue 3D de l'installation
  • Vue 3D
  • Première esquisse du futur télescope.
  • 20190115_181232_resized - copie 2
  • Calcul de l'équilibrage du tube du télescope pour un miroir de 120 cm de diamètre. Méthode graphique.
  • Projet de télescope. Miroir primaire de 1,5 mètre de diamètre.
  • 9
  • Positionnement des différents supports sous un miroir primaire de 120 cm de diamètre : 12 leviers astatiques et 3 points fixes répartis sur 2 couronnes circulaires.
  • Schéma de principe d'un support (levier astatique) d'un miroir primaire de 120 cm de diamètre.
  • Autre vue d'un levier astatique.
  • Points de flexion du miroir primaire calculés par ordinateur au CNRS. Miroir primaire de 120 cm. Epaisseur du verre : 10 cm.
  • Avec l'aimable autorisation de Jean Pierre PETIT.


 



E-mail
Appel
À propos de